Progression Leçon
0% terminé

Ruth Hopkins, une enseignante de quatrième année de New York, a eu une surprise le jour de la rentrée des classes. On lui a assigné une nouvelle classe pour l’année et elle se rendit compte que Tommy, le plus grand fauteur de troubles de l’école, fait désormais partie de ses élèves.

Bien qu’il soit intelligent, Tommy est très désobéissant. Son ancien professeur s’était plaint de lui jour après jour. Alors comment Ruth va-t-elle s’en sortir ?

Heureusement, elle avait un plan. Le premier jour, Ruth a fait le tour de la classe et a complimenté chaque élève. Quand elle a atteint Tommy, Ruth l’a regardé et lui a dit qu’elle avait entendu dire qu’il était un leader né. Elle a dit qu’elle comptait sur lui pour faire de sa classe la meilleure de toutes les classes de quatrième année cette année-là.

Avec une telle réputation, le comportement de Tommy s’est rapidement amélioré.

Placez la barre haut et les gens s’efforceront de l’atteindre.

Nous aimons tous les louanges et nous détestons décevoir les personnes qui croient en nous. Lorsque nous saluons la réputation d’une personne, nous pouvons tirer parti de deux choses : nos paroles admiratives la récompensent pour ce qu’elle a déjà fait et fixent également une référence élevée pour ses performances futures.

En d’autres termes, si vous souhaitez qu’une personne développe une certaine caractéristique, parlez d’elle comme si elle la possédait déjà. Félicitez-la de les avoir et elle fera en sorte de faire le reste.

Un dentiste, le Dr Martin Fitzhugh, a utilisé cette technique lorsqu’il a remarqué que les normes de son personnel de nettoyage semblaient se dégrader. Un patient s’était plaint que le porte-gobelet métallique du dentiste était sale. Bien sûr, il ne s’agissait que du porte-gobelet, mais c’était un oubli qui donnait l’impression au Dr Fitzhugh de manquer de professionnalisme.

Au lieu de réprimander sa femme de ménage, il lui a écrit une note pour la remercier et la féliciter de son travail. Puis en rajoutant à la fin qu’il pourrait lui verser un supplément de temps à autre si elle devait travailler plus longtemps, juste pour s’occuper de choses ponctuelles comme le porte-gobelet.

Le résultat ? Le travail de l’agent d’entretien s’est considérablement amélioré et elle n’a jamais eu à faire d’heures supplémentaires.

Féliciter les autres et leur faire savoir que vous appréciez leur travail, c’est généreux, mais c’est aussi un moyen astucieux de s’assurer qu’ils feront au moins autant d’efforts à l’avenir.

Taking too long? Close loading screen.